Saison cyclonique : « inquiet », le Premier ministre appelle à l’unité et à la solidarité

Le Premier ministre Joseph Jouthe a lancé officiellement lundi la saison cyclonique. Soulignant le contexte difficile de la pandémie de Covid19 qui n’arrête pas de gagner du terrain dans le pays, le chef du gouvernement a exprimé ses préoccupations et aussi celles du président Jovenel Moïse, dans leurs "fréquentes communications". Le chef de la Primature appelle tous les acteurs à l’unité et à la solidarité dans ce contexte de crise.

0
31

Tèt nou tou lè de cho tankou vè lanp », a confié, lundi, le Premier ministre Joseph Jouthe lors de son intervention publique, avant d’évoquer le combat de l’ensemble de son gouvernement contre le nouveau coronavirus (Covid-19). Le chef du gouvernement note la réticence de beaucoup de gens au niveau de la population qui sont dubitatifs quant à l’existence de la maladie. « Beaucoup sont décédés. Nous constatons en deux semaines que nous avons franchi la barre de deux mille victimes de la Covid-19 », souligne-t-il, annonçant par ailleurs une saison cyclonique difficile, selon les prévisions.

Le chef de la Primature croit, toutefois, que si nous continuons de maintenir les préventions, nous pourrions enregistrer moins de victimes ou moins de casses. « Au nom du président de la République, j’appelle à plus de précautions. Nous devons faire preuve de plus de prudence, en se protégeant contre la Covid-19 et en attendant le passage de la saison cyclonique », affirme-t-il.

Pour avoir été titulaire du ministère de l’Environnement, Joseph Jouthe a tenu à rappeler à la population que nous avons un pays exposé au changement climatique. Un pays faible et vulnérable. « Je sais à quel niveau de dégradation se trouve le pays. Il y a plusieurs types de catastrophes (naturelles, maladies, déboisement…) », dit-il, dénonçant des mauvais comportements de citoyens haïtiens par rapport à l’environnement (la nature), ne faisant qu’aggraver la crise économique d’Haïti.

« Lorsqu’on est dans un pays aussi vulnérable qu’Haïti, tout devient urgent… », soutient le Premier ministre Joseph Jouthe, évoquant un ensemble d’efforts de l’exécutif à plusieurs niveaux qui se révèlent insuffisants, vu, précise-t-il, « les problèmes d’argent » que connait le pays.

Le Premier ministre dit manifester son intérêt à appuyer la Direction de la Protection civile, travaillant sous l’égide du ministère de l’Intérieur et des Collectivités territoriales, afin de continuer à renforcer notre capacité de résilience dans le pays. Le pays n’a pas manqué de saluer les efforts de certaines instances publiques qui se sont engagés  à soutenir la population traversant une situation difficile en ce moment. Joseph Jouthe croit que nous devons apprendre à réfléchir autrement dans le pays. « Nous devons cesser de détruire ce que nous avons, peu importe les différends. Nous devons nous entendre pour travailler ensemble pour construire le pays… »

Par ailleurs, face aux menaces en cours, le Premier ministre insiste sur la nécessité de prendre plus de précautions. « Au niveau du gouvernement, nous nous concentrons pour lutter contre la maladie et la saison cyclonique. Nous nous concentrons aussi pour réhabiliter le pays. Si nous réhabilitons le pays, nous réhabiliterons l’homme haïtien… », a déclaré Joseph Jouthe, qui continue d’appeler à l’unité, à la solidarité de tous les acteurs, notamment pour faire face à ce contexte difficile.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here