SumFest 2019: c’est parti pour une troisième édition

0
170

SumFest 2019: c’est parti pour une troisième édition

Comme prévu, l’équipe de SumFest a reçu à Asu Room (Karibe Hotel), sis à Juvénat, la presse parlée, écrite, télévisée et numérique, lundi 22 juillet 2019, vers 18h, dans la perspective de présenter officiellement la troisième édition du Festival ; histoire d’informer le grand public et, du coup, de répondre aux préoccupations des journalistes en ce qui concerne ce festival estival qui aura lieu le dimanche 28 de ce mois.

Vers 18h, à Pétion-Ville, plus précisément à Juvénat, à Asu Room dans l’enceinte de Karibe Hotel, l’équipe de SumFest a, autour de quelques bouteilles de vin, de bières, entre autres, et d’amuse-gueules, organisé une conférence de presse en vue de se prononcer sur la tenue imminente de la troisième édition de cette activité culturelle communément appelée SumFest. Moult figures emblématiques du monde artistique haïtien ont manifesté leur intérêt pour ce festival en faisant acte de présence. On peut citer, sans être exhaustif, les Martelly (Sandro, Olivier, Yanni), Tony mix, Izolan, Steve J. Bryan, entre autres.

C’est confirmé : dimanche 28 juillet, SumFest sera au rendez-vous. Néanmoins si on a pu facilement confirmer la date et le lieu, on ne pouvait pas en dire autant en ce qui a trait à son déroulement et aux activités annonciatrices de l’événement.  

A seulement trois ans d’existence, ou presque, SumFest est une activité jouissive qui gagne en maturité. De 2017 à 2019, outre la diversité des tendances (musicales entre autres) caractéristique de son essence, la variation est flagrante. Chaque édition du même festival dissemble des autres ; il y a toujours d’autres dimensions qui viennent parfaire son paradigme, d’autres ingrédients pour ne pas rebuter la recette. Sans rentrer dans les détails, si on procède à une généalogie de l’événement en question, on verra qu’en 2017 SumFest s’est tenu un jour de weekend. L’année qui suit, soit en 2018, il a eu lieu encore un weekend mais alors pendant deux jours. Alors que cette année, il ne s’agit plus d’un « SumFest-weekend » mais plutôt d’un « SumFest-week » ; il y aura toute une panoplie d’avant-coureurs de SumFest. L’événement principal sera précédé d’autres événements festifs qui lui serviront de préambule.

De mardi à samedi, une période pré-SumFest    

« Chaque année, nous apportons quelque chose de nouveau à ce festival », explique un membre de l’équipe organisatrice lors de la conférence. Chaque édition diffère de la précédente, a-t-elle ajouté. Toute une panoplie d’activités festives acheminera les participants à l’activité principale qui se tiendra le dimanche 28. C’est là l’un des constitutifs de la singularité de cette troisième édition. L’horaire est établi comme suit : mardi 23, BINGO NIGHT à Asu Room ; mercredi 24, UNPLUGGED Night ; jeudi 25, ROOTZ à la rue Rébecca à Pétion-Ville/21h ; vendredi 26, SUM’ BLITZ à Fubar et, in fine, samedi 27, SUNSET Sessions à Royal Decameron/18h.    

Autre particularité de cette troisième édition 2019

A l’instar de la série d’activités festives qui servira de préambule à l’événement principal, ceux-là qui auront acheté leur ticket à l’avance – lequel ticket se vend à 35 dollars us –  pourront participer à un tirage qui permettra au gagnant de décrocher une Toyota Rush flambant neuve. A tout le moins c’est ce qu’a fait savoir l’équipe de SumFest à l’auditoire lors de la conférence, tout en signalant que c’est l’une des caractéristiques propres à cette troisième édition.

Ceci dit, plusieurs journalistes ont mis l’emphase sur le prix à payer afin de pouvoir participer à ce festival. Ils sont nombreux à croire que SumFest est une activité foncièrement touristique, montée de toute pièce pour attirer les étrangers et la Diaspora désireuse de passer du bon temps dans leur pays, en compagnie de leur proche. En tout cas les questions adressées à l’équipe organisatrice le sous-entendent.

« SumFest c’est pour toute la semaine, hormis le lundi 22 juillet », a rappelé un membre du comité pour mettre fin à la conférence. Nous allons passer un bon moment ensemble, dans une ambiance sécuritaire, vu que la Police, la Croix rouge et d’autres institutions concourent toutes à la réalisation de la troisième édition de ce festival attendu par plus d’un, a-t-elle conclu.

« SumFest 2019 ! Ou paka pa la ! » : ainsi va leur slogan…

Rubens Jéthro DOUGÉ

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here